Lame du Kirin Tor Index du Forum Lame du Kirin Tor
Forum de la guilde PVE 'Lame du Kirin Tor'
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'écologie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lame du Kirin Tor Index du Forum -> Général -> Taverne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cymoril


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 00:06 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

L'écologie comme on l'entend actuellement est le fait de préserver la nature. Pourquoi ? Afin de préserver cette chose sublime qu'est la vie. Mais lorsqu'on y réfléchit, on peut y découvrir une belle incohérence : en effet, quoi que l'homme fasse, dans tout son génie ou sa bêtise (deux termes bien trop souvent associé au sein de notre chère race humaine), n'y aura-t-il pas toujours une infime bactérie, un micro-organisme capable de survivre aux conditions que nous lui imposerons ? On peut donc en déduire qu'il n'est en aucun cas en notre pouvoir de détruire la vie. A partir de ceci, l'écologie ne perd-elle pas tout son sens ?

On pourrait certes me rétorquer être pour la diversité des espèces (je conçoit qu'un monde peuplé de bactéries n'est pas l'idée que nous nous faisons de la vie). Laissez moi donc vous raconter comment nous avons vu le jour. Au commencement, pas de mammifères. Un jour, une certaine bactérie se met à produire de l'hydrogène, ce qui permet aux-dits mammifères de se développer, et donc par la suite d'engendrer (comme l'explique notre cher Darwin) l'espèce humaine. Ce qui signifie qu'en fin de compte, nous ne sommes que des erreurs dépendants d'un être extrêmement petit qui produit comme déchet ce dont nous avons besoin.

De ce raisonnement, j'en viens à conclure que, sachant qu'une vie animale vaut autant qu'une vie humaine si ce n'est plus (les animaux permettent l'apparition d'autres espèces tandis que nous, nous les en empêchons), un monde sans être humains ne pourrait être que meilleur pour l'environnement.

Ce qui nous amène à ce dernier point : l'écologie telle qu'on la conçoit n'est rien d'autre qu'un réflexe pro-humanité afin de sauver (par le biais d'économies d'énergies ou de je-ne-sais quelle absurdité) ce qui reste de notre race dégénérée tentant de se jouer des lois auxquelles elle est soumise. A moins bien entendu que l'écologie ne soit qu'un prétexte (comme pour bon nombre des personnes, connues ou non) afin d'arriver à des fins politiques en promettant (comme tout bon politicien qui se respecte soit dit en passant) une chose à laquelle selon moi on ne peut (au stade actuel des choses) plus rien changer : la lente et salvatrice agonie de l'humanité.


Chers collègues guildeux, je vous laisse à présent la parole.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Jan - 00:06 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
maken


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 21
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 01:48 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Ok
Ton texte, quoi que très court, est très lourd à contester parce qu'il est extrêmement riche. Je vais donc commencer par souligner certains points avec lesquels je suis en désaccord.

1. Ta définiton de l'écologie est subjective; c'est ce que tu considère être la vision de la société du terme "écologie" par la société, mais ça reste une opinion. Mais admettons qu'à partir de maintenant, le mot "écologie" désigne "le fait de préserver la nature". Je me permet de donner ma définiton de nature ici, dis moi si tu es d'accord. La nature est pour moi l'ensemble ce qui peut modifier son état ou sa position par soi-même (en gros c'est tout ce qui est vivant).

2. "Quoi que l'homme fasse [...], n'y aura-t-il pas toujours une infime bactérie, un micro-organisme capable de survivre aux conditions que nous lui imposerons."
Je ne crois pas qu'il est à 100% certain que nous n'arriverons jamais à décimer tout être vivant de la planète. J'en serais extrêmement surpris, mais tant que c'est possible, on ne peut pas seulement l'écarter en disant que ce n'est pas important.

3. Dans le deuxième paragraphe, tu assume que ce qui est scientifiquement prouvé est véridique. Ça ne me pose pas vraiment de problème, mais je tenais seulement à dire que bien que notre société soit dans une phase "positiviste", la science n'est qu'une méthode qui permet de connaître la vérité parmi de nombreuses autres. Elle se base sur l'expérience sensorielle et la rationalité. Si l'un de ces éléments ne permet pas de connaître la vérité, la science se trompe.

4. J'ai grincé des dents en lisant la dernière phrase du deuxième paragraphe.
"erreurs" a une connotation négative évidente, que j'éviterais si j'étais toi. Pour justifier l'utlisation de ce mot, il faudrait que tu commence à la base, c'est à dire établir une ligne morale dans laquelle tu situerais l'existence de l'humanité. Tout cela devrait être argumenté de manière claire et cohérente et ça, c'est très long.
"dépendants d'un être extrêmement petit" Notre survie dépend de beaucoup, beaucoup de choses. Pas simplement les micro-organismes. Leur survie à eux dépend aussi de beaucoup de choses. Je ne suis pas en désaccord avec toi, mais je ne vois pas vraiment la cohérence de ton argument.
"déchets" Dans le contexte biologique, déchet n'a pas de connotation négative alors que tu semble vouloir lui en donner une (en le soulignant notamment).

5. "sachant qu'une vie animale vaut autant qu'une vie humaine si ce n'est plus"
Ok, là, tu en a mis beaucoup trop en beaucoup trop peu. Le concept de valeur est extrêmement difficile à argumenter. Tu dois dire sur quoi tu bases le jugement de valeur et il faut que tout le monde soit d'accord avec toi. Je comprend par contre qu'ici tu te base sur la valeur de la diversité des espèces. Ton argument est très fort et en fait je suis d'accord avec toi: la disparition de l'être humain serait plus bénéfique à la diversité des espèces.

6. "race dégénére" J'ai déjà expliqué pourquoi je n'aimais pas l'utilisation de termes à fortes connotation, c'est la même chose ici.

7. "se jouer des lois auxquelles elle est soumise." Je ne crois pas qu'il est possible de se jouer des lois auxquelles nous sommes soumis. Il s'agit de lois de la nature (la gravité par exemple) il est scientifiquement impossible de briser de telles barrières. Je pense que nous tentons simplement de nous adapter et (surtout) d'adapter ce qui nous entoure.

8. "une chose à laquelle selon moi on ne peut (au stade actuel des choses) plus rien changer"
Une chance que tu as dit "selon moi", parce que cette opinion est très difficile à argumenter. Selon-moi elle est même impossible à argumenter, je crois qu'il est impossible d'être certain du futur et au-delà de ça, je crois que l'humain est l'un des animaux avec les meilleures facultés d'adaptation. Contrairement aux êtres vivants comme l'insecte, qui s'adapte extrêmement facilement parce qu'il se reproduit à une fréquence incroyable, nous pouvons choisir de nous adapter. Nous n'avons pas besoin d'aller au-travers des étapes hasardeuses de l'évolution. Malgré tout, notre état d'animal biologiquement complexe nous rend très fragile.
La question est : jusqu'ou va notre intelligence? Elle nous permet de nous adapter mais elle est tellement puissante qu'elle déséquilibre complètement l'environnement.

Pour venir à la défense de l'écologie, je dois premièrement dire que je suis d'accord: minimiser les impacts des changements climatiques, c'est une attitude narcissique. Je ne vois par contre pas ce qui est négatif là-dedans. Il s'agit de permettre à l'humain de vivre en équilibre avec l'environnement pour qu'il survive. En s'adaptant, en modifiant notre comportement, nous pourrions permettre une diversité d'espèces. Mais il est certain que présentement, l'existence de l'être humain est néfaste à la diversité des espèces. C'est d'ailleurs exactement ce qu'il faut modifier.
_________________
My body is a cage that keeps me from dancing with the one I love, but my mind holds the key.
- Arcade Fire


Revenir en haut
GregoryHouse


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 43
Localisation: Strasbourg/Nancy

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 21:00 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

je vient de lire votre truc et c'est marent je suis d'accord avec maken
cymoril t'as fait une grave erreur (comme l'humanité si j'en crois ton texte x) ) qui a fait largement tomber dans ton resonnement a l'eau : je suis un pur physicien/chimiste, un scientifique pur et dur et la ... je vois un truc moyen ... je cite :


"Un jour, une certaine bactérie se met à produire de l'hydrogène, ce qui permet aux-dits mammifères de se développer, et donc par la suite d'engendrer (comme l'explique notre cher Darwin) l'espèce humaine"


Ahh aaaahhhahhah ... c'est pas possible ! des bactéries qui produisent de l'hydrogene ? H, la source de la vie sur terre ?
Hum-hum ca serai pas plutot l' O2 qui a permis la vie (et encore, une vie aeriène) ? les premiere bacteries ne vivaient t'elles pas dans l'eau, un millieu ou, a oui tien-tien y'a de l'hydrogen et de l'oxygen en masse? (pour plus d'info sur l'apparition de l'eau sur terre, go voir le dernier s&v, ptit instant pub jaime bien ce magazine Razz )l'hydrogene qui permets aux mammifères de se developper ? depuis quand t'as besoin de H+ ou de h2 pour vivre ta vie (dans le sens besoin en O2 ou H2O je veux dire), de plus l'univers possede, selon les scientifiques que tu utilise, plus de 75% de sa masse en atome d'hydrogene, et je suis persuadé que ce chiffre pourait etre bien plus elevé si les moyens de vision spaciales seraient pls developper (pour info le soleil possede a peut près 1.45.10^30 kg d'hydrogene dans sa photosphere (equivalent de l'athmosphere chez nous pour une deuxieme info une tonne = 1.10^3 kg donc ca fait a peut près un milliard de milliards de milliard de milliard de milliard de milliard de milliard de milliard de milliard de tonne d'hydrogene dans le soleil dans sa couche externe, en disant que la terre est composée en grande partie de residus cosmiques issus d'anciens soleils planetes ou autre, on peut dire que la terre etais composé a ces debut par beaucoup d'hydrogene et d'helium).


de plus je trouve comme maken que ton raisonnement possede quelques trou, et tu tient pout compte des opinions personnelles comme des fait. Je prends deux exemples :
" n'y aura-t-il pas toujours une infime bactérie, un micro-organisme capable de survivre aux conditions que nous lui imposerons ?"
je reponds : 3 eme guerre mondiale, guerre nucleaire, le continent americain se brise en deux, un pays est en retard au jeu du boumboum et lance sa bombre juste dans la faille (san andreas par exemple) => risque de briser la planete => planete divisée en 3 morceau (faut trouver un chiffre :p) un morceau part vers jupiter, un vers le soleil et un reste en place, en tourbillonant a plus de 15 fois sa vitesse actuelle. je crois que ce genre de situation aurais de grande chance d'exterminer toute vie sur terre Smile  


deuxieme exemple : lorsque tu dit "les animaux permettent l'apparition d'autres espèces tandis que nous, nous les en empêchons"
j'aimerais dire que les cochons, les vaches, les chiens, et beaucoup d'autres animaux sont apparus grace a l'home, j'ai envie de dire que c'est un cycle naturel (meme si je ne causionne pas ce qu'on fait nos ancetres)
de plus je ne sais pas si tu sais, mais en une dizaine d'année, enormement de societés se sont specialisés dans la sauvegarde d'espece animale, et de sauvegarde adn surtout d'especes animales, en attandant que les recherches nous permettent de recreer un animal depuis une patte, un oeil ou autre . De plus tu semble croire que l'humanité continue le chemin qu'elle a laissé deriere elle au moyen age et autre temps obscures ou les humains ne faisaient pas attention a ce qui les entouraient. Or je suis desolé mais l'humanité franchie une nouvelle passe, qu'elle aura certainement bien depassé d'ici 50 a 100 ans : la conscience de ce qui l'entoure , be aware comme dit jean claude vandame Smile  


troisieme exemple pour la route : tu t'emelle un peut les pinceaux, tu essaye de dire "Ce qui signifie qu'en fin de compte, nous ne sommes que des erreurs dépendants d'un être extrêmement petit qui produit comme déchet ce dont nous avons besoin." a la fois que (erreur sur l'H mise a part) nous vivont grace a des dechets, et que nous descendons des createurs de ces dechets, or c'est un peut difficile de comprendre qu'un etre vivant creant quelque chose en devient dependant au cours de l'evolution ...




erreur fatale, pan-pan j'appelle illico un tueur a gage pour te degommer : Maken 1, cymoril 0Smile
_________________
- tu n'a jamais penser utiliser t'es dons de stratéges pour je sais pas, ramener la paix aux proche orient ?
- Non, sa je saurais pas..
- Mais si un jour la paix été signé tu saurais la bousiller ?
- Oui effectivement c'est plus dans mes cordes...


Dernière édition par GregoryHouse le Mar 26 Jan - 22:10 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
MSN
Cymoril


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 21:12 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Il va de soi que ce que j'ai écrit est réellement subjectif, et que je le considère comme mon point de vue et uniquement le mien (bien que vous puissiez être du même avis).

Tout d'abord, je vois que ce qui te dérange le plus (ou du moins que tu ne comprends pas) c'est mon point de vue sur l'humanité actuelle. Je vais répondre en une fois à bon nombre des questions que tu viens de me poser (même implicitement) :

Tu ne comprend pas pourquoi nous somme (selon moi) dégénérés ? (attention se n'est pas forcément négatif, malgré sa forte connotation) Tu ne vois pas ce que je veux dire par les lois dont nous nous jouons ? (je reconnais que le mot "loi" n'est pas forcément adapté) Et enfin, tu me dis que l'homme est doté d'une grande capacité d'adaptation.
Soit, c'était vrai au commencement de l'humanité. Que sommes nous devenus ? La "seule" race qui ne s'adapte plus. En effet, quel besoin de nous adapter quand nous adaptons à notre mode de vie ce qui nous entoure ? De plus, l'homme ne se contente pas de tuer (pardonne moi l'utilisation d'un terme aussi trivial) par nécessité, tu ne peux le nier. Nous tuons pour le plaisir, pour l'argent, pour le plaisir de posséder de l'argent. Et quand nous tuons pour nous nourrir, ce qui est la chose la plus logique pour un animal sain (si ce n'est pour se protéger des prédateurs, mais cela ne nous concerne plus vraiment), nous tuons des animaux prévus à cet effet. Et tu me dis que cela est l'ordre naturel des choses ? Cela peut être ton point de vue, mais pas le mien, désolé.

Pour parler du terme "erreur", j'ai peut être trop insisté dessus, je le reconnais. C'était pour accentuer le fait que nous ne sommes là que grâce à ces bactéries. Tu me dis également que ce n'est pas forcément la vérité et je suis d'accord. Mais je dois préciser que je trouve cette histoire plus crédible que celle du bon Dieu (pardonne mon agnosticisme tirant légèrement vers l'athéisme).

Je suis également en accord avec toi quant à ta définition (plus pure je trouve) de l'écologie. Je tiens cependant à préciser que je parlais de l'écologie à laquelle semblent penser bon nombre d'humains (mes propos ne prennent en compte que les zones humaines riches et puissante et ne s'applique bien évidemment moins aux pays pauvres qui n'ont malheureusement pas vraiment la possibilité de se faire entendre). De plus, selon mon point de vue (oui je suis pour la mort de l'humanité) une fois notre race (et peut être de nombreuses autres, certes) éteinte(s), que ce passera-t-il ? (il s'agit, là encore, que de suppositions subjectives) Si seules quelques bactéries auront survécu, une nouvelle nature naîtra. Peut être même plus riche, plus belle et plus saine que celle soumise actuellement à notre joug. Peut être pire, je te le concède, mais laisse moi donc garder une once d'optimisme.
Car en effet, sans pour autant me proclamer devin, je pense que nous n'allons pas tarder à mourir. Les pays actuellement les plus puissants sont entièrement sous le pouvoir de l'argent (quelle belle chose, soit dit en passant, de pouvoir être esclave d'une chose que l'on aime - si le terme "aimer" convient - ... mais je m'égare) et, comme je l'ai dit précédemment, les actions pseudo-écologiques qu'ils entreprennent sont risibles, tellement elles arrivent tardivement.

Pour revenir sur les bactéries, c'était, j'en ai conscience, un exemple parmi plusieurs autres. J'en ai parlé parce que je trouve surprenant qu'une espèce se considérant intelligente (et nous le sommes, soit) ne pourrait vivre sans des êtres qu'elle ne voit même pas. Il est vrai que cet argument n'était pas à sa place, mais je peut m'en servir à présent pour étayer l'idée d'un renaissance de la vie après une éventuelle annihilation partielle des être vivants par les hommes. Je persiste dans l'idée que, quoi que nous fassions, nous ne pouvons tout détruire (je parle de la vie, cela va de soi) tant les espèces sont diverses. En effet, chaque espèce vivante a ses propres résistances selon ses besoins, mais, de par la diversité de ces différences, je défie quiconque de trouver comment détruire toute vie sur terre.

Je conclurais en accentuant le fais que, selon moi, l'homme n'est tellement plus habitué à s'adapter et à changer que je ne vois pas par quel miracle il pourrait défaire ce qu'il a commencé (d'où le fait que je n'ai pas supporté le film "Le jour où la Terre s'arrêta).

Au fait, j'ai conscience que tu pourrais éventuellement découvrir quelques mots mal choisit dans mes explication ou quelques incohérences mais en ce moment je n'ai pas spécialement la tête à organiser mes idées et, sans pour autant te demander de ne pas les relever (le débat n'aurais pas lieu d'être sinon ^_^), je te pris, d'avance, de bien vouloir m'en excuser.


Revenir en haut
Cymoril


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 21:21 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Oh merci Greg, je viens de constater en effet mon erreur : je parlais du dioxygène (l'hydrogène étant naturellement présent à 90%, en effet)

Ensuite, pour les 3 morceaux de la Terre, oui et ? En quoi le fait de diviser la Terre détruirait tous les être vivant ? Peut être peu probable qu'il y est des survivants (quoique...) mais je suis sur qu'une saloperie d'espèce vivante résisteras. Bon d'accord, la nature à suivre serait compromise, mais bon.
Ce qui amène encore une fois du feu au moulin de l'immense connerie de l'homme, et que le fait que nous mourrions tous suite aux dérèglement que nous avons occasionnés ne serait pas une si mauvaise chose.

J'ai répondu inconsciemment à ton idée sur les espèces crées artificiellement, du moins j'en ai dit ce que j'en pense.

Enfin, pour les déchets, comme je vient de le dire, c'était déplacé, et je m'en excuse si vous avez mal interprété ma pensée.

PS : Je ne veux en aucun cas vous convertir, je suis juste curieux de connaitre vos opinions. Je veux bien que tu veuille briser mes propos, mais explique nous donc tes idées, je te prie =D


Revenir en haut
GregoryHouse


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 43
Localisation: Strasbourg/Nancy

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 22:09 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

xD en effet je remarque que j'ai voulu briser ton texte sans meme chercher vraiment au fond ^^' (j'etais pas la au down d'onyxia xD)
ce que tu dit n'est pas denué de sens, et je suis completement d'accord avec toi sur enormement de points, je voulais juste faire un peu le chieur mega criticaliste
maintentant je passe a ce que je trouve en accord avec mon point de vue :
L'homme est con en general, et risque s'il n'est pas bien controlé par une minorité de s'auto detruire (nouveau debat pêut-etre, je ne m'attarde pas la dessus)
L'homme detruit ce qu'il touche, sans vraiment s'en occuper et recréer
Des organismes resistes a tous (mon exemple avec les 3 morceaux de terre a mal été compris, d'un point de vu biologique et physique, si un morceau part vers jupiter=> planete gazeuse, un morceau part vers le soleil=> four geant et qu'un morceau derive en tournant plus vite qu'actuelement, la pression et la gravité surtt changerai, au detriment des especes vivantes, et ca ferai plus que très bobo :p )
Les politiques ne cherchent pas toujours l'interet du plus grand nombre, et encore moins l'interet d'autre chose que l'home



Pour ceux qui veulent, je m'appui beaucoup sur ce qu'a ecrit Bernard Weber, je trouve que ce qu'il dit a un sens tout a fait juste, voir realiste, et je vous conseil ses oeuvres, surtt les fourmis qui portent plus qu'on oeil critique sur notre societé
_________________
- tu n'a jamais penser utiliser t'es dons de stratéges pour je sais pas, ramener la paix aux proche orient ?
- Non, sa je saurais pas..
- Mais si un jour la paix été signé tu saurais la bousiller ?
- Oui effectivement c'est plus dans mes cordes...


Revenir en haut
MSN
Cymoril


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 22:31 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Parenthèse ouverte

Ah Bernard Werber... cet homme a mal choisit son métier. Il a des idées très intéressantes et réfléchies mais, en tant qu'auteur, il est nul. Il n'a pas de style d'écriture particulièrement intéressant et ses livres comportent quelques erreurs de syntaxes assez effrayantes...
Il écrit des choses intéressantes, avec un fond exceptionnel, mais sans aucune mise en forme, que je juge nécessaire à la littérature.

En ce moment, je suis en train de lire Hygiène de l'assassin d'Amélie Nothomb : les dialogues sont sublimes, cinglants et néanmoins riches d'idées. Je vous le conseille fortement (sans pour autant déconseiller Werber, loin de là).

Parenthèse fermée (un sujet par topic, comme l'a remarqué Greg au sujet de son idée risquant de se faire développer)


Revenir en haut
hexsoN


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 43
Localisation: Bourges

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 00:28 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Werber, je suis totalement fan, c'est un des auteurs au contenu les plus riches qui ait jamais existé selon moi (tolkien, c'est carrément moins original à côté!) :p.
Bref, (étant quelqu'un de naturellement feignant) et ayant peu voir aucune notion en SVT (ça remonte à loin).


Personnellement je penche de plus en plus pour l'extermination de la race humaine (ce qui serait le plus bénéfique à notre planète) mais le problème c'est que ce faisant (et ça arriva, ou en tout cas une bonne partie de la population va avoir de sérieux problèmes d'ici une centaine d'année) on risque d'abimer pas mal la planète. Bref, nous sommes (la?) une des générations qui arrive à un carrefour dans l'histoire de l'humanité, et dans l'histoire de la planète. C'est à nous qu'il appartient de tout changer. En bien.. ou en mal.


Sinon, Cymoril, tu dis que l'homme n'évolue plus, on a juste pris 20 cm en une centaine d'année (?) une augmentation générale du Q.I (probablement liée à l'évolution de la société) mais comme je m'intéresse pas mal aux surdoués et autres phénomènes, certains biologistes et psychologues ont relevés une augmentation notable des personnes (enfants) à environ 200 de Q.I (ce qui produit quelqu'un d'à moitié fou en général, moralement instable au mieux) et certains de ces dits biologistes voient en eux les prémices d'une espèce nouvelle.  Bref, sur ces bonnes paroles, j'vais fumer une clope.
_________________
J'aperçois la lumière au bout du tunnel... Reste plus qu'à espérer qu'il ne s'agisse d'un train.


Revenir en haut
maken


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 21
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 01:34 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Ah j'ai trop de choses à dire. Mais comme je reviens de philo, je vais me concentrer sur les choses simples, parce que discuter des problèmes d'éthique... j'en ai assez fait pour aujourd'hui.

Premièrement, je voudrais appuyer GregoryHouse qui a dit "je suis completement d'accord avec toi sur enormement de points" (à Cymoril). C'est la même chose pour moi, la seule chose avec laquelle je suis véritablement en désaccord c'est à savoir si l'humain peut devenir une espèce qui vit en équilibre avec les autres espèces.

Ensuite, j'aimerais souligner une citation savoureuse de Cymoril : "laisse moi donc garder une once d'optimisme" XD
Je te laisse volontier, si c'est ce que tu appelle de l'optimisme. Je te trouvais pourtant terriblement pessimiste!

Werber j'aime bien mais pas plus que ça. J'aime mieux Michael Crichton dans le même genre, vous connaissez?

Sinon Hexson a dit "certains de ces dits biologistes voient en eux les prémices d'une espèce nouvelle". Personnellement je n'ai jamais entendu parler de ça, mais si tu as des sources je trouverais ça vraiment passionant. Ce que j'avais retenu de mes cours de bio sur la théorie classique de l'évolution c'est que le bassin de population humaine est trop homogène pour continuer à évoluer. À moins d'un changement radical (triple soulignez le mot radical et mettez le en lettres majuscules) dans le contexte biologique et social, l'être humain ne peut pas évoluer (toujours dans une vision classique de l'évolution).
_________________
My body is a cage that keeps me from dancing with the one I love, but my mind holds the key.
- Arcade Fire


Revenir en haut
Lliade


Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 63
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 12:55 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Bon... Je vais être très courte, je suis trop jeune! na!
Pour moi, l'écologie n'est qu'un simple façon de se souver nous même, parce que nous ne nous controlons pas, d'un certain point de vue... J'appelle ca l'effet mouton: Les personnes qui suivent celles qui ont de gros caractères, etc, pour finir, nous devons tous suivre, parce que sinon, nous crevons, d'un certain pint de vue... Comme l'industrie, par exemple. Au commencement, on s'en foutait, mais ensuite, les gens ont commencé à faire des profit, et tout le monde à décidé de faire pareil. Ou comme les crash boursier. Tout le monde met des actions en vente, trop, et ensuite ils ne toruvent pas d'acheteur... Dans ces cas, personne ne peut stoper les autres, car ils sont poussés par une force démentielle! (faire comme les autres)
L'écologie, est, de nos jours, devenu une mode... C'est très bien car nous limitons nos conneries. Mais, ma théorie à moi, c'est que nous sommes trop d'humains sur terre, et nous ne pouvons plus gérer nos déchets. J'ai peur de mourir. J'aime beaucoup la nature. Et je n'ai pas envie qu'elle meurt. J'aime les arbres, j'adore, quand je ne joue pas à wow, me promener, courir, surtout, dans la forêt qui est à côté de chez moi. J'adore sentir le vent, sur ma peau, j'adore quand mes cheveux battent au rythme de ma course...
Tous ces petits plaisirs me viennent de là... Et je me dit que, si on avait un monde de bactérie, qu'il faudrait recommencer tout un cycle d'évolution pour arriver ou nous en sommes maintenant, c'est triste... Malheureusement, il y aura toujours un espèce la plus forte, qui peut se développer plus vite que els autres, etc... Alors pourquoi pas nous? Je pense qu'il faut veiller à un équilibre juste pour l'harmonie de ce mot, et beauté de notre monde.... Je trouve que les injustices, les mesquineries et les horreurs viennent les plus souvent du monde cruel des humains... Mais la nature est tout aussi cruelle, en fait xD
Qu'est-ce qu'on doit faire? Ne pas se poser de question? Ca serait si facil.. Je suis triste, car notre société éloigne l'entraide entre les gens, parler aux incconus, etc Ce qui nous rend presque glacial (je parle surtout pour la Suisse, là.. je connait pas trop l'atmosphère des autres pays) Finalement, nous favoriser l'individualisme... Je parle aussi pour moi, parce que sinon je serais dans une mission d'aide en afrique, etje jouerais pas à wow à longueur de journée...
Enfin... Voici ma pensée, encore floue et qui se contredit, j'ai 15 ans... Je ne suis faite que de contradiction, je dois parvenir à maitriser mon esprit passionné pour l'écriture... C'est dur, la vie! xD Bon.. bonne lecture, quoi Smile
_________________
Ceci est un appel au combat. Ne résistez pas au mal qui nous ronge. Libérez les démons qui sont en vous...
Car la vie n'a qu'un seul but: vivre...
(C'était pour rire, C'est le matin 5.16, Faut me comprendre)


Revenir en haut
MSN Skype
Cymoril


Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2010
Messages: 14
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 14:59 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Ah, je constate avec une certaine satisfaction que, si vous n'êtes pas entièrement d'accord avec moi, j'ai à peu près réussit à vous faire comprendre mon point de vue.

Je tient également à préciser que je suis en effet d'une nature très pessimiste.

Lliade, pour ton jeune âge, je trouve que tu es loin d'être stupide (contrairement à certaines avec qui je suis en cours - j'ai 19 ans, bientot 20). Cependant, là où je diffère vraiment par rapport à toi c'est que, si j'apprécie la vie, je suis dans une phase où, si je meure demain, je m'en fout royalement. En effet, ne croyant pas - je le rappelle - en Dieu, j'arrive à me convaincre que, si je meure, comment pourrais-je le regretter, puisque je ne pourrais plus éprouver quoi que ce soit ? Seules les personnes proches en seront tristes, mais uniquement par égoïsme, pour avoir perdu un être aimé. Comment pleurer l'état d'une personne qui ne peut être définie par aucun état ? Bref, j'arrête ici sur ce sujet mais je tient à rajouter que l'idée que j'ai de la mort en ce moment (c'est  dire que je m'en fout) me permet d'espérer bien plus facilement la mort de l'humanité. (d'où mon pessimisme ?...)

Ensuite, pour revenir à Werber, je ne critique aucunement ses qualités intellectuelles, mais vous ne pourrez me convaincre que ses écrits sont transcendants de par leur style littéraire. Tolkien moins riche ? Ce n'est pas comparable puisqu'il a totalement inventé son univers (qu'au contraire je trouve bien plus riche mais ce n'est que mon point de vue). De plus, ce bon vieux J.R.R. possédait une richesse linguistique que Werber, malgré ses recherches ou connaissances intéressantes et - j'en ai conscience - abouties, ne possède pas. Ce qui fait que je trouve scandaleux que, avec tout le respect que j'éprouve pour ses capacités intellectuelles, ce soit l'auteur le plus vendu en France, alors que son livre n'est qu'une suite d'idées - encore une fois intéressantes - balancées et répétées de façon à faire penser qu'il n'en n'a pas assez (du moins je le vois ainsi). En effet, dans huit de ses livres (les Fourmis et Les thanatonautes ainsi que la suite de ce dernier ouvrage), certains paragraphes (tirés de L'encyclopédie du savoir relatif et absolu) reviennent de façon récurrente, ce qui a le dont de m'exaspérer. De plus lorsqu'on lie une phrase de quatre lignes sans aucune ponctuation et possédant trois ou quatre "et", il y a, je trouve,de quoi se poser des questions sur son talent d'écrivain. Enfin, cela n'engage que moi.

Sinon je ne connais absolument pas Michael Crichton, désolé.

Enfin, Hexson, je ne considère en aucun cas une évotlution intellectuelle comme une capacité adaptation. Ceci, comme notre augmentation de taille n'est, à mon avis, qu'une conséquence du confort en constante augmentation de notre mode de vie ainsi que des découvertes et enseignements que l'homme fait en ce moment. Je ne pense pas pouvoir comparé ceci à de l'adaptation sachant que, grâce à cette augmentation de quotient intellectuel dont tu me parles, l'homme a de plus en plus de facilités à adapter le reste, augmentant ainsi son confort, et cætera.


Revenir en haut
hexsoN


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 43
Localisation: Bourges

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 19:09 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Ca dépend, je trouve que c'est son style. C'est un style comme un autre, et je pense qu'on ne peut - et on ne doit pas - confondre connaissance linguistique et talent d'écrivain. Autant l'univers de Tolkien est extrêmement riche - même si il est en grande partie inspiré de légendes, d'ouvrages le précédant - il a su le faire avec un brio inégalable. Mais, autant le Seigneur des Anneaux est encore à peu près lisible, il y a pleins de livres qui sont chiant à mourir - Légendes et Contes inachevés par exemple. 


Sinon, pour l'évolution, si tu lis bien Darwin, et ses prédécesseurs, la plupart des espèces qui survivent n'ont rien à voir avec une quelconque "adaption". La Nature est Chaos, la plupart des espèces qui survivent sont la par hasard. Elles ne s'adaptent pas, elles ont simplement eu une mutation, et par coup de chance, cette mutation correspondait aux changements de l'époque.

Et une évolution  est une mutation, qu'elle soit bonne ou mauvaise, et toute mutation, donc tout changement, est considéré comme une évolution.


EDIT : Putain j'écris de sacré trucs quand j'ai fumé.
_________________
J'aperçois la lumière au bout du tunnel... Reste plus qu'à espérer qu'il ne s'agisse d'un train.


Revenir en haut
Lliade


Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 63
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 17:16 (2010)    Sujet du message: L'écologie Répondre en citant

Je suis très partisante à Darwin, donc moi non plus, mon cher Cymoril, je ne crois pas en dieu, tout en respectant les croyances des autres(mar région, et la Suisse en général est très croyante). Je n'arrive pas à concevoir qu'il y ait un esprit à notre image, au dessus de nos têtes, qui gouverne tout, sans rien faire, fianelement... Je ne vais pas dire, je ne crois pas en dieu car il y a la guerre, car c'est les hommes qui font la guerrre, et pas dieu (sans compter les croisades, mais ca, c'est pas dieu, c'est les religieux)... Enfin bon... Sinon, j'ai simplement peur de disparaître. C'est dur de s'imaginer qu'il n'y ait plus rien.. Mais c'est encore plus dur de s'imaginer qu'il y ait un paradis, donc vie éternelle! XD  Ca serait l'enfer, au bout d'un moment! ... Sinon, Werber, j'ai lu 10 pages de lui. Donc je ne peux pas trop me faire d'idée. Il m'intrigue et j'ai envie de lire un de ses livres, et Tolkkien, j'adore seigneur des anneaux, l'histoire est super, le film qu'on en a fait aussi. Me j'arrive pas à crocher sur l'abondance des mots qui me sont étrangés, et cette ponctuation bizarre que l'auteur utilise. J'ai lu seulement un demi-livre. Maintenant que je suis plus âgée, je pourrais de nouveau essayer...
Hexson... on dit pas un adpation, non? C'est pas une adaptation? xD
Si on lit bien Darwin, on peut concevoir un mutation, bien sur, mais pourquoi?
Il faut bien une raison, non? On dit que les poissons sont sortit de l'eau... etc.. Mais on peut se dire: Pourquoi les mammifères ont un pelage? Pour résister au froid? Non? Donc, il y a quand même un sorte d'adaptation, selon moi...
Si un animal évolue mal, il meurt, 'cest la loi de la nature...
Enfin, je suis pas encore biologiste, donc.. xD
_________________
Ceci est un appel au combat. Ne résistez pas au mal qui nous ronge. Libérez les démons qui sont en vous...
Car la vie n'a qu'un seul but: vivre...
(C'était pour rire, C'est le matin 5.16, Faut me comprendre)


Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34 (2018)    Sujet du message: L'écologie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Lame du Kirin Tor Index du Forum -> Général -> Taverne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MAËVAH (ex-MOONCLAW) (v2.06) - wowcr.net : World of Warcraft styles & videos
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated with Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com